Aider, s'Entraider, Collaborer

Travailler ensemble

Le mois d’octobre a démarré de la plus belle des façons : le 1er octobre était la journée des collègues de travail. Cela me donne la formidable occasion de mettre l’accent sur un concept qui régit la vie de certains et qui échappe complètement à d’autres : travailler ensemble !

En effet, quel que soit notre métier, partager son quotidien avec autrui permet de rythmer une journée, de lui donner une nouvelle couleur, de la dynamiser. J’entends déjà les plus sceptiques me contredire sur ce point et rectifier mon propos en disant que cela dépend des caractères et des personnalités de chacun. Il n’empêche, échanger par téléphone, envoyer un mail, écrire sur les réseaux sociaux… Tous ceci est une forme d’interaction sociale ! A l’ère du digital, nous n’avons plus besoin qu’une personne soit physiquement présente dans la même pièce que nous pour communiquer. Donc je maintiens : discuter, s’entraider, échanger fait partie de notre quotidien, et mieux encore, nous adorons cela.

Indépendant serait-il synonyme de collectif ?

Pour aller plus loin, beaucoup prône l’importance de collaborer et de mettre sur pied des partenariats. Comme je l’ai déjà dit, j’ai choisi d’être free, certes, mais je n’ai pas choisi de m’enterrer dans une grotte au fin fond d’une forêt lugubre dans l’unique espoir de ne croiser personne. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, être indépendant signifie avant tout s’entourer des bonnes personnes. Un peu comme dans notre vie personnelle. Être désireux de découvrir de nouvelles personnes et être proactif dans la rencontre pour s’améliorer, et le cas échéant, travailler en équipe.

Que serions-nous sans un constant besoin d’évoluer et de monter en compétence ? D’apprendre de nouvelles choses pour développer notre savoir-faire ? S’enrichir mutuellement et s’entraider est l’une des bases fondamentales qui nous fait progresser. Car sans la connaissance de l’autre et sans accepter que l’autre nous aide, point d’avancée majeure !

Ne pas oublier de dire merci

C’est bien gentil d’expliquer en long, en large, et en travers les bienfaits de collaborer sur des projets, mais qu’en est-il du retour sur investissement ? Sommes-nous tous des Bisounours qui donnons sans rien attendre en retour – ou plutôt de véritables Requins qui attendons patiemment de flairer l’odeur du sang frais pour sauter à la gorge de notre proie ?

Je dirais plutôt que la plupart sont des gens normaux. Mais que peut bien signifier le mot « normal » dans une société instable où tout peut changer en un quart de seconde (coucou saloperie de covid) ? Par Normal, j’entends quelqu’un qui aidera avec grand plaisir sans forcément attendre quelque chose en retour. A part bien entendu un simple merci, qui se fait de plus en plus rare de nos jours.

Donner, certes, mais recevoir fait également du bien de temps en temps. J’irais même jusqu’à dire, que cela fait partie du jeu. Peut-être suis-je trop sensible, ou peut-être que je n’ai rien compris au monde des affaires (c’est bien possible), mais avant tout autre chose, nous sommes des êtres humains, et en tant que tel, nous avons tous droit à du savoir-être.

Alors remercions !