Détermination, Courage & Folie !

Premières réflexions auréolées d’interrogations

Beaucoup s’accorde sur le fait qu’avoir un simple site internet ne suffit plus du tout pour que nos potentiels clients puissent nous trouver sur le vaste espace qu’est le web. Il faut un blog !

Alors évidemment, on ne définit pas un blog professionnel comme on pouvait le faire lorsque l’on était adolescent : il faut du contenu. Mais attention, pas n’importe quel contenu ! Du contenu pertinent, intelligent, qui apporte une réelle valeur ajoutée et qui soit bien documenté. Je me pose donc la question suivante : comment remplir l’intégralité de ces critères à l’heure de l’info-obésité ? Pourtant, il me semble que certains y arrivent bien. Alors pourquoi pas moi ?

J’ai donc pris les choses en main : j’ai demandé à mon ami Google les dernières actualités dans le monde de la communication, du graphisme, des médias, du digital. Après avoir passé une bonne partie de l’après-midi à lire (et à m’instruire), je me suis dis : ok, tu as lu, maintenant il faut écrire.

Mais écrire sur quoi ? Certes, j’ai lu de très bons articles, qui plus est, rédigés par de véritables journalistes (chose que je ne suis pas), je ne peux donc rien apporter de plus. Il faut donc que je cherche l’inspiration dans une autre direction. Je pourrais très bien écrire sur moi ? Mais qui cela pourrait-il intéresser ?

Et puis je me suis dit : tu vas non seulement écrire sur toi mais tu vas également écrire sur un sujet qui concerne beaucoup de personnes aujourd’hui : le quotidien haletant d’une jeune indépendante !

La peur au ventre, le sourire aux lèvres, la bonne étoile au-dessus de ma tête

Dire que me lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat ne m’a pas effrayé serait complètement faux. Beaucoup de questions se bousculaient dans ma tête (en suis-je capable ? vais-je parvenir à mes fins ? suis-je légitime ? ETC !). Et pourtant, vous êtes en train de lire mon premier article (que de chemin parcouru !).

Pour résumer la situation, je viens de lancer mon projet DIEZ Communication, une agence spécialisée dans la création d’identité visuelle et de supports de communication. J’ai donc décidé de faire une croix sur le monde salarial pour être mon propre patron, et ainsi pouvoir suivre mes propres règles. Sur le papier, ça à l’air super fun, je vous l’accorde. D’ailleurs, autour de moi, tout le monde était très fier de moi : « Tu as bien raison, mets toi à ton compte, c’est génial, FELICITATIONS ! ».

Sauf que plus facile à dire qu’à faire. Ici, celle qui prend des risques, c’est tout de même moi. Pour parler vulgairement : si ça foire, c’est pour ma pomme ! Il est vrai que je ne peux pas en vouloir à mon entourage de m’encourager (c’est vrai, qui n’aime pas ça ?), mais il faut remettre les choses dans son contexte : soyons honnête, ce n’est pas du tout sûr que ça marche.

Pourtant, l’adage disait « Quand on veut on peut ! ». Et bien, je veux de toutes mes forces ! Car depuis le début de l’année, j’ai à nouveau une raison d’y croire. J’ai à nouveau une très bonne raison de me lever le matin : mon projet ! Création de mon identité visuelle, de ma carte de visite, de ma plaquette et de mon site internet (oui, je trouve aussi que ça fait beaucoup de création). Réalisation de démarches administratives et réunions d’informations.

En résumé …

… un milliard de choses à penser et autant de post-it correspondants. Bref, vous l’aurez compris, je suis en ébullition ! Ma motivation est revenue au bercail, après avoir déserté de nombreux mois, plus motivée (c’est le cas de le dire) que jamais !

Alors oui, je prends des risques, et oui, c’est un plan différent du plan de départ. Mais, la vie nous réserve parfois des surprises et il faut savoir jongler avec. Avec les billes que j’ai eu la chance de recevoir, voilà ce que j’ai construit : DIEZ Communication.

Pas si mal, non ?