"Joli" mais pas que !

Se libérer de certains carcans

Lorsque l’on se retrouve face à quelque chose de relatif au « beau », on a irrémédiablement envie de dire si « personnellement », on trouve cela joli ou non.

Le secteur du graphisme ne fait pas exception à la règle : lorsque l’on présente une nouvelle création à un client, beaucoup répondent ce genre de phrase. Or, là n’est absolument pas la question, bien au contraire ! Puisqu’un graphisme percutant ne doit pas se contenter d’être simplement joli, il doit être beaucoup plus que cela.

Je m’explique : lorsque vous achetez une nouvelle paire de chaussure, vous regardez bien évidemment si elle est jolie, mais pas que ! Vous observez sa forme, si elle a un talon, si elle est confortable, si elle va résister à la pluie, si vous allez pouvoir marcher avec, ou si c’est seulement une paire décorative. Et là, nous venons de mettre le doigt sur l’élément essentiel ! L’utilité de la chaussure (concept qui échappe de plus en plus aux fabricants mais ça, c’est un autre sujet).

L’utilité est le fondement de tout

Revenons au graphisme. Si on vous livre un logo qui correspond en tout point à vos goûts esthétiques mais qui n’atteint pas votre cible, est-ce une bonne opération pour vous ? Vous avez dépensé une certaine somme, passé du temps avec un pro, vous vous êtes creusé la tête, et finalement le résultat est « joli », mais malheureusement, il ne fait pas le job. Et c’est bien dommage.

« Joli » est important, certes, mais quelque chose de « joli » répondra invariablement aux croyances esthétiques de la personne qui émet ce jugement. Si l’on se résume à cette unique pensée, nous passons à côté de notions de cible, de message véhiculé, d’objectifs, de positionnement. Tous ces éléments qui construisent l’univers graphique de votre marque et que retiendront vos clients les plus fidèles.

Se poser ensemble les bonnes questions

C’est pourquoi le pro que vous aurez choisi devra vous aiguiller dans les profondeurs de ces questions existentielles pour toute entreprise qui souhaite être visible. Il saura vous guider pour prendre les bonnes décisions.

Une relation sereine et de confiance est donc incontournable entre le client et le prestataire. Ce n’est pas un sprint mais bien un marathon, il faut pouvoir tenir sur la longueur, il faut pouvoir accepter le changement, et surtout, il faut pouvoir accepter les conseils éclairés de votre graphiste.

Partant pour faire quelque chose de « joli » mais d’utile ensemble ?