La rentrée : un instant que l’on adore repousser !

Il est temps de faire sa rentrée

Si certains se sentent encore appelé par la douce mélodie des cocotiers, que pourrait-il y avoir de mieux que de retourner au boulot pour bosser entre 7 et 9 heures par jour, d’enchaîner les réunions à rallonge et les problèmes en tout genre ?

Démotivés ? Déjà ? Ce n’était vraiment pas mon but ! Tout ce que je voulais dire, c’était qu’après le réconfort … et bien qu’il est grand temps de retourner à l’effort (ce n’est pas l’inverse normalement ?).

Plus sérieusement, la rentrée professionnelle est souvent vécue comme une situation stressante. La peur d’avoir un rythme métro-boulot-dodo, sans aucun plaisir, nous gagne rapidement. Moi je dis, prenons les choses du bon côté, car c’est l’occasion, au contraire, de commencer de nouveaux projets. Et qui sait, peut-être qu’ils révolutionneront votre vie ?

Boîte de réception : 125 mails non lus

L’objectif principal des vacances est bien de prendre de la distance, de couper les ponts, de déconnecter, bref de penser à autre chose. Alors, quand vient le moment de raccrocher les wagons, on a tendance à se sentir légèrement submergé par les événements.

Ainsi, je pense que le moment est extrêmement bien choisi pour débuter la rédaction d’une petite liste de bonnes résolutions (un peu comme au nouvel an). Sauf qu’au lieu de se promettre d’arrêter de fumer ou de faire plus de sport, on peut plutôt se promettre de partir du bureau à une heure descente ou bien encore de faire plus ample connaisance avec les collègues du service marketing.

Je parlais plus haut des nouveaux projets passionnants. C’est peut-être effectivement le moment idéal pour sortir de sa zone de confort et se positionner sur des dossiers que l’on aurait jamais choisis auparavent. Prendre des risques, dépasser ses compétences et se prouver que l’on peut y arriver est très bon pour l’estime de soi mais également pour notre motivation au quotidien.

La rentrée dans sa vie personnelle également

Construire sa vie entre le professionnel et le personnel est à mon sens une combinaison gagnante. S’octroyer des moments de détente pour soulager son cerveau de la pression est une bonne solution pour repartir du bon pied le lundi matin. Outre le fait de dépenser son énergie souvent réprimée au bureau, cela permet aussi de remettre les choses dans leur perspective.

De plus, il me semble qu’avoir des impératifs à l’extérieur permet de réguler sa vie au travail. Savoir que sa vie ne s’arrête pas à la sortie du travail et que d’autres choses passionnantes nous attendent est assez revitalisant. Pas besoin de voir les choses en grand : se rendre à son cours de yoga, aller se promener, ou bien tout simplement aller diner avec des amis suffit très souvent à nous satisfaire.

N’oublions pas donc, que la rentrée se fait également dans notre vie personnelle. Envie de changement, nouvelle déco, nouvelles habitudes. Tout est possible, il suffit juste de trouver le bon équilibre entre le professionnel et le personnel. Il n’y a pas si longtemps, quelqu’un m’a rappelé que nous ne vivons pas pour travailler, mais que nous travaillons pour vivre.

Belle philosophie !