Quels tarifs pour mon activité ?

Partir à la recherche du bon tarif

Dans notre société actuelle, le mot « tarif » est un peu (voire beaucoup) un mot effrayant. Tout est une question de prix : acheter pour pas cher et surtout pour une qualité exceptionnelle. En gros, nous voulons le beurre ET l’argent du beurre. Tout un programme !

Maintenant, parlons un peu plus sérieusement. Lorsque l’on débute une activité de graphiste, comment réussir à proposer des tarifs en adéquation avec l’expertise proposée ?

Tout d’abord, il est judicieux de se renseigner auprès de ses pairs pour connaître les tarifs pratiqués. Le marché du graphisme étant un secteur extrêmement concurrentiel, l’idée n’est évidemment pas de faire du copier/coller, mais bien d’en affiner sa perception. S’il n’est pas question de brader ses prix, il ne faut pas non plus faire n’importe quoi, en espérant que ça « passera ».

Beaucoup de chiffres à prendre en compte

Ensuite, il est important de connaître son temps de réalisation pour chaque prestation proposée. Pour cela, nous pouvons prendre appui sur de précédentes expériences pour évaluer la situation. Combien de temps je mets exactement pour créer un logo ? Mais pas seulement ! Le temps passé derrière son écran, sur les logiciels de création, ne représente pas l’ensemble de la prestation. Le temps passé sur le brief, les rendez-vous téléphoniques, les comptes-rendus de réunion … Tout ceci est à considérer lorsque l’on décide de s’attaquer à ce chapitre conséquent dans la vie d’un jeune entrepreneur.

Une fois ces données collectées, il ne faut pas oublier d’ajouter dans notre calcul toutes les charges à déduire. Cotisations sociales, abonnement internet, abonnement téléphonique, frais de transport, et j’en passe. Tout cela représente un coût non négligeable pour l’activité, surtout en phase de lancement. Enfin, il ne faut pas perdre de vue son objectif de vie : combien je veux gagner par mois.

A la fin, on passe le tout dans la calculatrice afin de déterminer un tarif horaire. Nous répondons ainsi à la question : finalement, quel prix pour une heure de travail ? Croisons les doigts pour que le chiffre final obtenu soit à la hauteur de nos espérances !

Un tarif pour nous, graphiste, mais pas seulement !

Après avoir défini sa grille tarifaire, gardons à l’esprit que l’on a accompli tout ce travail pour soi, mais aussi pour les clients. Détailler le devis avec précision, poste par poste, nous permettra le jour de sa présentation de justifier le tarif final. Les clients véritablement intéressés par une prestation, seront prêts à mettre le prix juste dans la collaboration. Il est donc normal de clarifier au maximum le devis pour qu’ils comprennent ce qu’ils vont réellement payer.

Dernier point, la bonne appréciation de son travail est capitale. Plus nous aurons conscience de ce qui fait notre force et notre différence, plus nous aurons confiance en notre expertise, et plus nous serons aptes à déterminer des tarifs justes. On parle ici de notre valeur ajoutée et il est clair qu’elle vaut la peine d’être définie !

Tarif = done !