Travailler à domicile : pourquoi pas ?

Des avantages oui, mais des inconvénients aussi

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes choisissent de travailler à leur domicile. Les avantages sont nombreux, mais c’est sans compter quelques inconvénients.

Il est évident que travailler tranquillement dans son salon n’est pas fait pour tout le monde. Alors, coup de génie, ou fausse bonne idée ?

Ne pas se démotiver ! Lorsque l’on travaille seule à domicile, c’est le leit motiv qu’il faut se répéter tous les jours : ne pas se décourager. De la même manière qu’il est très agréable de se dire que l’on est la meilleure, il est extrêmement facile de se réveiller un matin et de se dire : « Mais pourquoi je fais ça ? ». La continuité de notre démarche professionnelle et la stabilité de notre moral doivent être à toute épreuve.

Je m’explique. Si je peux facilement lister des avantages du travail à domicile : flexibilité des horaires, environnement de travail qui me ressemble, avoir ma propre organisation … Je peux aisément reprendre chacun de ces points et mettre en avant leur côté négatif.

Les deux facettes du travail à la maison

La flexibilité des horaires est à prendre avec des pincettes ! Effectivement, si j’ai une panne d’inspiration en plein milieu de l’après-midi, je peux décider de m’arrêter, me changer les idées et reprendre le travail le lendemain, sans aucun problème. Le danger est de faire ça trop souvent. A trop se donner d’excuses, on finit par ne plus rien faire. Et la pile de dossiers ne désemplit pas.

Prenons l’environnement de travail à présent. Il est clair que je peux, si je le souhaite, travailler en tenue décontractée. Je peux également mettre de la musique sans risquer un commentaire désagréable de la part d’un collègue. A première vue, on ne décèle pas d’inconvénient. Néanmoins, à trop vouloir être à l’aise, on en oublie la raison d’être de notre présence devant l’ordinateur : TRAVAILLER !

Enfin, avoir ma propre organisation. Je ne suis pas obligée de suivre la manière de faire d’un grand groupe où tout doit être archivé selon une nomenclature bien précise. Cependant, si je ne définis pas une manière de faire dès le début, tout mon travail sera désorganisé et trouver la moindre petite information deviendra vite mission impossible.

La confiance en soi est la clé de tout !

Ainsi, il est assez facile de se laisser déborder et se décourager devant la montagne d’obstacles qui potentiellement peuvent se dresser devant soi. Et je ne parle même pas du travail en lui-même. Je pense que le principal inconvénient, qui rassemble ceux déjà énoncés, est l’isolement.

Certes je suis mon propre patron. Il est évident que je suis la seule personne décisionnaire. En résumé, je fais ce que je veux ! Malgré tout, si je ne fais pas ce que j’ai à faire, personne ne le fera à ma place. Si je ne sais pas quelque chose, personne ne le saura à ma place. Enfin, si je me trompe, personne ne me préviendra que je pars dans la mauvaise direction. Travailler sans une grande rigueur et une discipline de fer auront pour conséquence une faillite à coup sûr.

Avoir mes objectifs en vue. Me rappeler mon envie de réussir au tout début de cette belle aventure. Avoir confiance en moi. Cela parraît excessivement simple dit comme ça, et il y a forcément des jours avec et des jours sans (et plus important encore, il y en aura d’autres). Mais il faut continuer. Et tant que les bons jours écrasent les mauvais, je considère que tout va bien chez DIEZ Communication.

Motivée, motivée !