Trouver des clients : plus facile à dire qu’à faire !

Les clients, une espèce en voie de disparition ?

Dans la vie d’un jeune freelance, je pense ne pas me tromper en disant que beaucoup de paramètres restent incertains. Ce qui nous proccure forcément un stress important. En ce qui me concerne, parmi tous ces éléments instables, ce qui me préoccupe le plus est l’absence des clients. Parce que soyons réalistes, j’aurai beau avoir une offre attractive et un site internet clair et ergonomique, si je n’ai pas de clients, le reste n’a plus vraiment d’intérêt.

Préparer les actions

L’une des premières choses à faire est de cerner les clients que l’on souhaite atteindre. Vous l’aurez compris, il faut donc « choisir » une niche clients. Cela peut paraître un tantinet étrange, surtout lorsque l’on commence. On a plutôt tendance à se dire : je vais cibler le plus de monde possible ! Pourtant, tout indique le contraire. En resserrant la cible, on connaîtra mieux ses attentes, ses inhibitions, ses besoins. Notre offre n’en sera que renforcée par toutes ces données propres à nos consommateurs.

Je souhaite donc que Madame X entende parler de moi. Comment faire ? Je définis un plan d’action avec un calendrier. Et je m’y tiens ! En effet, quelque soient les actions à mettre en place, il est impératif de suivre à la lettre le plan initial. Sinon, les efforts accomplis jusqu’à présent seront réduits à néant. Bien entendu, si une opportunité se présente, ne l’ignorez pas, même si elle contrarie un peu votre feuille de route.

Notre propre portefeuille clients

Ça, c’est la bonne nouvelle ! Nous possédons tous un portefeuille clients lorsque nous démarrons une activité. Rassuré ? Nous avons tous une famille, des amis, des connaissances, des anciens collègues de travail, et j’en passe. Alors évidemment, ils ne constitueront pas à eux seuls le chiffre d’affaire de l’année. Nous sommes tout à fait d’accord ! Mais toutes ces personnes connaissent eux-même des personnes, qui connaissent des personnes. Bref, vous voyez ce que je veux dire. Ne jamais sous-estimer le pouvoir de persuasion d’une mère !

Et parmi les fameuses connaissances se trouvent les anciens clients. Je leur ai donc demandé de témoigner sur mon site internet. Deux avantages :

  • Crédibilité : j’ai eu d’autres clients, et mine de rien, dans l’esprit d’un potentiel prospect, ça change tout de ne pas être le premier.
  • Professionnalisme : si ces personnes acceptent de témoigner, cela signifie qu’elles ont été satisfaites de mon travail.

Avoir des retours positifs de personnes qui ont travaillé avec vous est forcément quelque chose de rassurant et qui va jouer en votre faveur dans le choix final.

Les clients aiment voir nos précédentes réalisations

J’ai un site internet, autant l’utiliser à bon escient. J’ai donc mis en ligne mon portfolio. Etant graphiste, il me semble important de montrer mon style graphique et ce dont je suis capable. Plus généralement, quelque soit le métier, il est primordial d’apporter les preuves tangibles à nos potentiels clients que nous sommes compétents dans notre domaine. Et qui mieux que nous pour nous défendre ?

Enfin, j’ai également créé un blog. Là où je mets en ligne mes articles sur des sujets donnés. Cela me permet de montrer que je suis active et que je possède une certaine expertise. Tout cela demande du temps, je ne peux le nier, mais ce sont tout de même de bons moyens pour atteindre Madame X.

Alors, convaincue ?